Le chantier naval de la Plagette


Le chantier naval de la Plagette à Sète est le dernier témoin d’une activité aujourd’hui disparue que l’association Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau essaie de sauvegarder en tant que Patrimoine Maritime Méditerranéen vivant.

Ce lieu a pour vocation l’entretien, la restauration et la construction d’embarcations traditionnelles en bois.

L’ Atelier de charpente marine n’a pas changé depuis sa création dans les années 1920

Il y règne une atmosphère particulière, d’un autre temps qui inspire poètes et artistes, ça sent bon le bois, le goudron du calfat et le brai, le regard se pose sur des objets hétéroclites, gabarits, outils, engins de pêches, photos anciennes qui racontent l’histoire de ce lieu magique.

Ce chantier comporte une aire de carénage qui à été réhabilitée par les bénévoles en respectant les règles environnementales actuelles, c’est à dire zéro rejet à l’étang. Par son dispositif de bers sur rail les membrures des bateaux en bois ne soufrent pas lors de leur tirage à terre.

Les treuils d’époque, soigneusement entretenus fonctionnent à merveille.

Un grand hangar, entièrement bardé de bois, était utilisé pour restaurer les bateaux à l’abri des intempéries. Une grande porte s’ouvre sur l’étang de Thau pour leur mise à l’eau.

Restaurer le Loud dans ces lieux contribuerait à pérenniser la vocation de ce chantier naval unique et de grande valeur patrimoniale.