XXème siècle

En mars 1945, aidé par les habitants des îles Kerkennah Habib Bourguiba le père de l’indépendance tunisienne s’enfuit déguisé en pêcheur vers la Libye à bord d’un loude. Il ira en Egypte et rejoindra l’Amérique du Nord, d’où il défendra la cause du peuple tunisien.

Longtemps une réplique de ce loude a été conservé à l’abri dans le petit village d’Ennajet qui signifie « la survie », nom donné à ce lieu marqué de mémoire.

Photo du Site Tunisie City Guide / Profiter/ Musées et monuments / Flouket Ennajet de Bourguiba
Salah et un charpentier de marine étudient les formes du loude de Bourguiba

Ce loude depuis une vingtaine d’années a servi de modèle pour réaliser des répliques : celle du « Haj Amer » en 1994, celle d’ « El Feliho » en 2006 qui a été accompagnée par la réalisation d’un film et de celle du « Loud » de l’INP en 2008.

Dans la soirée du mercredi 05 août 2015 un groupe d’inconnus a mis le feu à ce monument du patrimoine, témoin d’une période importante de l’histoire tunisienne.

Photo de Mohamed H CHELLI

Il n’en reste qu’un tas de cendres !

D’où l’importance de notre action qui au travers de « l’Association le Loud » se donne pour objectif de faire revivre une réplique authentique de ce loude historique, avec la réalisation de plans de forme et de charpente afin de sauvegarder cet inestimable patrimoine maritime méditerranéen.